2015

Novembre 2015

A la faveur de quelques jours de répit qui suivent une dépression, c’est la meilleure occasion de franchir à nouveau les Alpes pour se rendre en Italie et profiter de la douceur du climat et de la gastronomie locale.

Aiguille de Blaitière Aiguille des Ciseaux Aiguille du Fou
Aiguille de Blaitière
Aiguille des Ciseaux
Aiguille du Fou

Car c’est la saison des truffes. Le chien d’Alberto a trouvé une magnifique truffe blanche qui est soigneusement rappée sur les mets qui nous sont servis le soir. Sylvie ne perd pas une miette de ces moments exceptionnels.

Valentino Morro, Ferronier d'art
Valentino Morro, Ferronier d’art

Ce soir Valentino a fait le détour depuis Alba pour venir nous rejoindre et nous parler de ses dernières créations. Notre compréhension de l’Italien s’améliore au fûr et à mesure que la dégustation de vins avance. Sur ce coup là c’est Antoine qui n’en perd pas une goutte. Et il a bien raison parce que ce cépage local, le Barbera d’Asti se révèle particulièrement bien à la faveur des mets qui se succèdent.

Le R44 au soleil couchant du Piémont
Le R44 au soleil couchant du Piémont

Au retour, les Alpes se montrent de nouveau sous leurs plus beaux aspects. Nous croisons, et saluons, Eric au commande de Dragon74 en mission de sauvetage du côté de la Tête à Turpin. Les conditions pour le vol de nuit permettent d’achever ce magnifique périple sans encombre jusqu’à la base. Sylvie et Antoine auront conjugué une quantité de dépaysement et d’émotions digne d’une semaine complète de vacances, contenue juste en un seul week-end.

Mission accomplie.

panoramontagne@gmail.com


 

Septembre 2015

Enfin ! Les températures repartent à la baisse.

C’est beau de revoir nos glaciers reprendre leurs belles couleurs blanches. Les précipitations de la semaine ont été conséquentes avec pas mal de neige en altitude. Enfin! En a eu chaud.

Les Périades, et dans le fond Les Grands Jorasses (c) Dom Marro
Les Périades, et dans le fond Les Grands Jorasses
(c) Dom Marro
Les Séracs du Géant, à la hauteur du refuge du Requin (c) Dom Marro
Les Séracs du Géant, à la hauteur du refuge du Requin
(c) Dom Marro

 

 

 

 

 

 

 

 

 

panoramontagne@gmail.com


 

Août 2015

Tous les vols d’hélicoptère ne se font pas en montagne ! Et toutes les DZ ne sont pas forcément « standard ». Alors, quand un décollage oblique est impossible et qu’un décollage vertical risque de se terminer dans les branches des arbres, il n’y a plus qu’une seule solution.

panoramontagne@gmail.com


 

1er Août 2015

Au mariage de Bella & Nimo une surprise attend les invités. A la fin de la cérémonie les époux s’envolent en hélicoptère pour une balade d’un peu plus de 20 minutes.

Playlist spéciale dans les casques, pétales de roses lâchés au moment du décollage et avant l’atterrissage et décoration de l’habitacle pour un moment parfait.

panoramontagne@gmail.com


 

Février 2015

Que l’hiver est long, et surtout peu propice aux vols. Une petite auberge de montagne nous attend depuis longtemps. Hier la météo s’ouvrait un peu, mais avec de fortes rafales de vent du nord, nord-est. Le refuge du Goûter semble bien seul au milieu de cette tourmente.

Tourmente au Goûter
Tourmente au Goûter

C’est la fin du retour d’est qui a déposé tant de neige ces derniers jours en montagne. Les fonds de vallées sont encore bien congestionnés. En altitude le temps est clair mais le vent du nord souffle à près de 100Km/h en altitude.

 

 

 

Arrivée prudente derrière l’auberge où nous sommes attendus pour le déjeuner. Il faut d’abord se glisser délicatement sous la ligne à moyenne tension. La prudence est de mise tout particulièrement pendant les évolutions en stations.

Lignes suspendues

panoramontagne@gmail.com


15 Mars 2015 – Anniversaire… dans les airs

Le mari de Dorette voulait offrir un joli cadeau pour les 70 ans de sa femme chérie. Mais voilà, à partir d’un certain niveau d’expérience dans la vie, on ne se contente plus d’une fondue chinoise pour fêter un bel anniversaire. Donc c’est décidé, nous irons parcourir ces montagnes qu’elle apprécie tellement. Vu d’en haut, par une belle journée, c’est un souvenir qui restera imprimé longtemps au fond de sa rétine. Nous prenons l’envol en fin de matinée, d’une de ces magnifiques journées d’hiver qui anticipent la venue du printemps pour survoler les plus beaux massifs alpins :

Face au Cervin
Face au Cervin

le Mont-Blanc et tout son domaine glaciaire, le massif des Combins, puis le cheminement de la Haute-Route jusqu’à Zermatt. Le vol est vraiment plaisant avec une alternance de contemplations et de commentaires sur les différents points significatifs qui jalonnent notre passage. Le Pigne d’Arolla, Tête Blanche, la fameuse Dent d’Hérens, sont autant d’endroits mythiques qui réveillent émotions et anecdotes. Une légère brise nous fait un peu danser au passage de l’arête nord-ouest du Cervin. Etonnement dans la cabine, c’est bien la première fois depuis bientôt une heure de vol que le vent se manifeste un peu. Les installations de Zermatt sont toujours là, à remonter inlassablement le flot de skieurs vers les sommets. Ils sont tellement habitués, les skieurs de Zermatt, qu’ils ne lèvent même plus la tête au passage d’un l’hélicoptère.

La pause s'impose
La pause s’impose


Sur le chemin du retour nous décidons d’agrémenter le parcours d’un casse-croûte, histoire de partager nos commentaires. Un petit moment de convivialité en montagne s’impose après avoir survolé le Mont-Blanc symbole Alpin de la France, et le Cervin, symbole de la Suisse. Bon anniversaire Dorette !

panoramontagne@gmail.com


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s